Le retour des populismes

Bertrand Badie, professeur des universités à l’IEP de Paris (Sciences Po), s’est imposé comme l’un des meilleurs experts en relations internationales. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages qui font référence et conseiller de la rédaction de L’état du monde depuis une vingtaine d’années.

Dominique Vidal, journaliste et historien, auteur de nombreux ouvrages sur le Proche-Orient des questions d’Orient, est spécialiste des questions internationales.

Présentation de l’éditeur

L‘état du monde propose une lecture historique et contemporaine du phénomène, nourrissant une analyse rigoureuse de ce retour des populismes.

Le terme de  » populisme  » est omniprésent dans la rhétorique politique comme sous la plume des journalistes et des chercheurs. Il semble pourtant aussi délicat à définir qu’à interpréter, conduisant parfois à des rapprochements douteux. En ces temps de fièvre populiste, il est donc décisif et urgent de se saisir du phénomène avec rigueur.
Quelle est la genèse du populisme ? Les historiens nous aident à comprendre comment et pourquoi celui-ci apparaît par vagues successives depuis la fin du XIXe siècle. Des approches sociologique, politique et économique viennent compléter cette  » mémoire « . Quels sont les traits communs à ces expériences diverses, les symptômes – du culte du chef aux techniques de propagande démagogique –, les pratiques récurrentes ? Existe-t-il une ou des politique(s) populiste(s) cohérente(s) en matière économique, sociale ou étrangère ? Enfin, des exemples contemporains, de Trump à Poutine, en passant par Chávez, Erdogan et bien d’autres, permettent d’appréhender très concrètement les expériences populistes actuelles. Pourrait-on parler d’un  » moment populiste  » de notre espace mondial ?
Les spécialistes issus de différents champs disciplinaires réunis par L’état du monde 2019 proposent une synthèse informée et éclairante sur ce sujet brûlant.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.