Archives de catégorie : Actualités

SOUTENIR Librinfo 74

Librinfo 74  lance une campagne de Financement participatif

Nous avons vraiment besoin de dons pour que librinfo puisse continuer sa route.
Nous avons récolté 1030 € avec peu de donateurs.
Il est important que nous ayons un maximum de donateurs même avec des petites sommes, 10 ou 20 €.

Pour souscrire un don, tu cliques sur le lien : https://www.helloasso.com/associations/aaple-association-d-education-populaire-pour-la-promotion-de-la-liberte-d-expression/collectes/developpement-de-librinfo74

Mai 68 encore de la lecture (3) une revue

Mai 68 – Le Grand Tournant (les Hors – Série de L’Obs)

Dans ce numéro, la parole est donnée à Edgar Morin et Luc Ferry. Ce hors-série tente de décrire, en multipliant les approches, le grand tournant de mai 68. Ses victoires, ses grands chantiers, ses idées, sa faune, son art. Ses angles morts, ses impasses, ses combats inachevés et ses promesses trahies… Nous nous interrogerons aussi sur le monde qui est apparu après ce grand tournant. Notre monde, héritier de ce bouillonnement et de ces fourvoiements.
Dans l’entre deux-guerres, les Français chérissaient le souvenir de la « Belle Epoque » d’avant le cataclysme de 1914-1918. De même, ceux qui ont connu les années 1960 repensent aujourd’hui avec émotion à ce temps béni d’avant les crises, économiques, sociales, politiques…
En ce point culminant des Trente Glorieuses, suivant la légende dorée de cette décennie, le taux de croissance ne descendait jamais sous les 5 % et le chômage était presque inexistant ; les Français découvraient avec délices la société de consommation et la jeunesse se pâmait dans la vénération des yéyé. Comment comprendre, dès lors, l’explosion de 68 ? Le bonheur insolent de la France gaullienne n’était-il donc qu’une illusion ?
Le tableau idyllique mérite évidemment d’être nuancé. La crise de Mai survient bien par surprise, mais certainement pas par hasard. Le développement économique et les rapides transformations socio-culturelles enclenchées dans les années 1950 donnent à la société gaullienne un certain confort et la foi dans l’avenir, mais ce dynamisme suscite aussi des frustrations.

Par Charles Giol (Nouvel Obs)

Sommaire

La brèche n’est pas refermée (Edgar MORIN)
Prologue : la France d’avant Mai (Charles GIOL)
Le printemps de la révolte : chronologie, cartes / Mai 68 par delà les clichés / Les idées sont dans la rue / infographie : la galaxie gauchiste / La plus grande grève de l’histoire de France / Les archives du pouvoir / La confusion des interprétations / Derrrière les discours révolutionnaires de 68 se profilait une société hyperlibérale /
Le monde d’après : la véritable histoire de la libération sexuelle / L’apologie de la pédophilie, face noire de 68 / Du Larzac à la ZAD / Apprendre après 68 / soixante huit’arts / L’architecte est devenu un intellectuel / Une révolution dans l’expression
Des espoirs déçus : Le mouvement des femmes toujours à contretemps / Homosexuels : la fin de l’aventure communautaire / Les soixante- huitards ne sont pas tous devenus des nantis / Travail : l’échec de l’utopie démocratique / L’utopie numérique doit être réenchantée / Les nouveaux visages de la lutte pour les libertés
Perspectives : Les militants progressistes ont pactisé avec le néolibéralisme
A mon avis : la meilleure synthèse  parue récemment, pour ce cinquantenaire. Pas un simple catalogue d’images d’archives, ni un résumé des faits. Mais bien une approche du tourbillon des idées de l’époque et des débats qui ont suivi.
Jacques GAUCHER