Mythologies économiques

L’économie et la finance étant le thème de notre prochaine conférence, le vendredi 24 mars 2017 Évolution économique et financière avec Maurice DEBEAUVAIS. Le cercle Condorcet vous conseille quelques lectures pour citoyens éclairés qui souhaitent comprendre cette mystérieuse idéologie qu’est l’économie.  Jacques GAUCHER

Eloi LAURENT

Nos mythologies économiques et Nouvelles mythologies économiques

(Les liens qui libèrent, 2016)

Eloi LAURENT est économiste à l’OFCE. Il enseigne à Sciences Po et à l’université de Stanford.

« L’économie est une mythologie qui désenchante le monde. Ses fausses certitudes polluent le débat public et empoisonne l’esprit démocratique.
Les mythes économiques détournent les citoyens des véritables enjeux. Ce sont des mystifications politiques. Cet ouvrage espère à la fois immuniser les citoyens et désenvouter les politiques du charme mortifère du néolibéralisme finissant, de la social-xénophobie émergente et de l’écolo-scepticisme persistant. »

La table des matières  du premier ouvrage « LES MYTHOLOGIES ECONOMIQUES » résume bien certaines idées fausses propagées par la pensée unique.

La mythologie néolibérale

  • Une économie de marché dynamique repose sur une concurrence libre et non faussée.
  • Il faut produire des richesses avant de les redistribuer.
  • L’Etat doit être géré comme un ménage, ou comme une entreprise.
  • Les régimes sociaux sont financièrement insoutenables.
  • Les « réformes structurelles » visant à augmenter la compétitivité sont la clé de notre prospérité.

La mythologie social-xénophobe

  • Les flux migratoires actuels sont incontrôlables,…
  • L’immigration représente un coût économique insupportable
  • L’immigration engendre une charge sociale insoutenable
  • Le « pauvre blanc du périurbain » est le grand oublié des politiques territoriales
  • Il est impossible d’intégrer socialement les immigrés pour des raisons culturelles.

La mythologie écolo-sceptique

  • Nos crises écologiques sont exagérées à des fins idéologiques
  • Les marchés et la croissance sont les véritables solutions à l’urgence écologique.
  • On ne peut pas changer les comportements économiques sans renoncer au libéralisme.
  • L’écologie est l’ennemie de l’innovation et de l’emploi.
  • La transition écologique est une affaire de riches synonyme d’injustice sociale.

Mon avis.

Un petit ouvrage (105 pages) qui nous interpelle sur certaines idées reçues énoncées  quotidiennement par le monde politico médiatique. Facile à lire et très pédagogique. Il ne peut que susciter des débats argumentés entre nous.

Eloi LAURENT complète son propos par un autre petit ouvrage :

NOUVELLES MYTHOLOGIES ECONOMIQUES (octobre 2016 ; 12€ ; Les liens qui libèrent)

Cet ouvrage déconstruit quinze nouvelles mythologies, idées économiques reçues qui se donnent pour des vérités scientifiques mais qui ne sont que des préjugés idéologiques.
« Nous vivons une révolution technologique sans précédent à laquelle il faut sans tarder adapter notre modèle social. »
« On ne peut pas changer les règles européennes, il fait s’y conformer. »
« La France est irréformable. »
« L’occident s’abîme dans un déclin inéluctable. »
« On préfère les migrants aux pauvres. »
« L’écologie est punitive. »
« La transition énergétique est ruineuse. »

Ce livre nous rappelle avec conviction que : « l’économie est une chose trop sérieuse pour être laissée aux économistes ! »

article Jacques GAUCHER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *