L’école publique et le fait religieux

Notre prochain rendez-vous

le mercredi 5 décembre 2018 à 19h

salle Pierre LAMY

12 rue de la République Annecy

 

Clément BENELBAZ
Maître de conférences en droit public, auteur d’une thèse de doctorat sur Le principe de laïcité en droit public. Après des études à l’Université Montesquieu-Bordeaux IV, désormais en poste à la faculté de droit de l’Université Savoie Mont blanc, il a écrit divers travaux scientifiques sur la laïcité. Il est intervenu en décembre 2017, au Cercle CONDORCET Annecy, pour nous présenter la loi de séparation des églises et de l’Etat, dans toute sa pertinence et son actualité. Il nous revient cette année pour nous analyser la question du « fait religieux » à l’école publique.

Pourquoi parler des religions dans l’école laïque ?

Enseigner les faits religieux, le fait religieux ou les religions . Pour cela, définir la différence entre religion et fait religieux, entre croyance et savoir
L’enseignement du fait religieux fait toujours débat et suscite la mobilisation d’organisations confessionnelles ou laïques, nombreuses à se prononcer sur le sujet. Pourtant, l’enseignement des faits religieux existe depuis longtemps dans les programmes : en histoire, en lettres, en philosophie, en sciences mais aussi dans l’enseignement moral et civique.

La laïcité serait-elle menacée par le développement d’un enseignement du fait religieux ?

Certains estiment qu’il ne faut pas parler des religions à l’école, d’autres qu’il faut formaliser un enseignement de ce « fait religieux », voire même d’un enseignement des religions.
Mais qui doit l’enseigner, dans quelles classes, à quel moment, avec quelle pratique pédagogique ?

Et  surtout pourquoi cet enseignement si particulier, qui semble contraire à la loi de séparation des églises et de l’Etat,  est-t-il nécessaire dans la formation de nos jeunes, pour le « vivre et agir ensemble », dans notre République laïque ?

 

Venez découvrir, analyser, comprendre pour en débattre avec nous.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *