Laïcité, loi de 1905 : actualité et enjeux

Notre prochain rendez-vous :

Encore la laïcité ?

Pourquoi faire, à nouveau, une conférence-débat sur ce sujet qui revient en décembre comme un « marronnier journalistique » ? Certes, le 9 décembre, date anniversaire de la loi de 1905, est officiellement la « journée de la laïcité ». Mais faut-il encore en parler aujourd’hui ?

Quand nous abordons le sujet de la laïcité, entre amis et connaissances, les remarques fusent :
Encore !! Ça va, on connait !
Ce n’est pas un peu daté votre truc ?
La loi de 1905, c’est un peu vieillot, cela évoque les luttes anticléricales du début du XXème siècle…
Certains disent : votre laïcité est une religion contre les religions … D’autres pensent que l’œcuménisme entre les religions est largement suffisant … A l’école, on peut entendre : c’est un truc pour ne pas dire ce que l’on pense, ne pas parler de religion …
Les politiques s’en mêlent et instrumentalisent ce concept, souvent par esprit de clientélisme.

Finalement on croyait connaitre le sujet, mais tout est brouillé, confus, clivant. La laïcité est, aujourd’hui, plus une source de conflit qu’un lien qui nous unit et nous aide à vivre ensemble.

Et pourtant, notre laïcité républicaine, avec la loi de 1905 et les suivantes, permet de répondre à certains événements d’actualité qui défient la démocratie, les droits de l’homme et du citoyen et perturbent le « vivre ensemble ».

Exemples d’événements récents :

  • L’affaire Tariq RAMADAN et les nouvelles menaces de mort sur les journalistes de Charlie Hebdo.
  • Les symboles religieux dans l’espace public (Vierge de Publier (74) ; croix et statue de Jean-Paul II à Ploërmel (Morbihan) ; crèches ; …
  • Les menus dans les cantines scolaires.
  • Les prières de rue à Clichy-la-Garenne.
  • Les fêtes religieuses organisées dans des mairies.
  • Les relations de ceux qui nous gouvernent avec les représentants des cultes.
  • Les provocations réitérées de certains chefs religieux intégristes
Ces événements, après les assassinats perpétrés par les terroristes, nous montrent que notre laïcité, socle de la République, est menacée.
Mais pour défendre et appliquer la laïcité, il faut comprendre la simplicité mais aussi la richesse de ce concept.
Venez rafraichir vos connaissances, échanger et débattre, pour agir en citoyen et mettre en œuvre, concrètement ce principe de laïcité.

« J’ai moins peur des extrémistes religieux que des laïques qui se taisent. » Charb (journaliste de Charlie Hebdo, assassiné le 7 janvier 2015)

« La France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée. » Constitution du 4 octobre 1958, article premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *