Front Populaire 1936-1937 lectures

photo Robert CAPA

Front Populaire 1936-1937

Pour comprendre et approfondir

Quelques pistes de lectures

 

Michel WINOCK : le front populaire expliqué en images (Le seuil 2016, 29€)

Disponible à la médiathèque de BONLIEU

La mémoire du Front populaire ; L’union ; La lumière de juin ; Pacifisme ou anti fascisme ? Le rideau tombe ; Bilan.

 Un grand ouvrage (24 x 28 cm), avec de superbes photos, des affiches de l’époque et un texte très accessible.

Mathias BERNARD : Le Front Populaire (les essentiels MILAN ; 63p ; 7€)

Disponible à la médiathèque de la Turbine à Cran

La France en crise ; un rassemblement politique ; les réalisations ; les difficultés ; l’explosion culturelle ; chronologie, glossaire ; bibliographie ; index.

L’essentiel, en quelques pages, bien présenté, se lit rapidement, très clair.

Jean VIGREUX : Histoire du Front Populaire ; l’échappée belle (Tallendier, 2016, 365 p ; 22,90€)

Disponible à la médiathèque de BONLIEU
En s’appuyant sur de nouvelles archives, Jean Vigreux nous fait revivre le mythique Front populaire et prouve que, loin d’être une parenthèse, cette « échappée belle » a été une expérience gouvernementale fondamentale pour comprendre l’histoire sociale et politique de la France contemporaine.
De 1936 à 1938, les gouvernements de Léon Blum, lancent des réformes historiques, dans un contexte miné par la crise économique et sociale et l’expansion des régimes autoritaires et fascistes, afin de défendre et renforcer la République. Les ouvriers occupent les usines, les paysans luttent contre les saisies, les familles partent en vacances, les femmes et les jeunes gagnent une plus grande place dans la société. Cependant, l image de la joie collective masque les tensions sociales, politiques et internationales, la peur du désordre et de l’entrave à la propriété privée, voire d’un complot venu de l’étranger. De l’espoir au désenchantement, le Front populaire a suscité des sentiments variés et son bilan est aujourd’hui discuté.

Jean Vigreux est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Bourgogne. Sa thèse sur Waldeck Rochet (direction de Serge Berstein, IEP Paris, 1997) l’a conduit à travailler sur l’histoire du communisme rural et sur la politisation des campagnes. Il mène également des recherches sur l’histoire des gauches européennes et l’histoire de la Résistance.

René VIEU : 36-39 Du Front Populaire à la guerre ; chroniques sociales (ABC)

Disponible à la médiathèque de la Turbine à Cran

Quatrième de couverture

Suivant le fil de l’histoire syndicale et sociale, ces « chroniques du populaire » font revivre la France de ces années-là, quand le monde vacille. Peu à peu sous nos yeux, l’immense espoir de 36 fait place aux tensions qui s’aiguisent au point de précipiter le monde dans le bruit et la fureur, dans l’abîme de la guerre.

René VIEU est enseignant, journaliste (La vie ouvrière), membre du bureau de l’institut CGT d’histoire sociale.

Jean-Pierre RIOUX et divers auteurs : Le Front Populaire (Tallendier, L’HISTOIRE, 15 €, 150 p)

Jean-Pierre Rioux est un spécialiste de l’histoire contemporaine de la France, notamment d’histoire politique, culturelle et sociale.

Une compilation de divers articles parus dans la revue « L’HISTOIRE », dans les années 80-90.

Un travail d’historiens, documenté et critique.

Sommaire

Une victoire pour la gauche

L’embellie du Front popu /aux origines du Front populaire / Les intellectuels et l’anti fascisme.

L’été 36

Du pain, du sang et du rève / 1936 : « la belle équipe » / Qui a inventé les congés payés / Les quarante heures s’imposent / La culture pour tous ? / Et l’art moderne entre au musée.

Un bilan controversé

Le Front populaire a-t-il été munichois ? / Le Front populaire a-t-il perdu la guerre ? / Le Front populaire a-t-il voté les pleins pouvoirs à PETAIN ?

Jacques KERGOAT : La France du Front populaire (La découverte poche ; 408 p ; 12,50 €)

Sociologue et historien du socialisme, il a publié plusieurs ouvrages qui font référence, sur le Front populaire en particulier, et a codirigé un important ouvrage sur Le Monde du travail. Il a milité au PSU avant de rejoindre la LCR et créé la Fondation COPERNIC.

Présentation

La mémoire collective des Français conserve présentes les images du Front populaire : grèves, occupations d’usines, manifestations, accords Matignon, semaine des 40 heures, congés payés, etc. Grâce à des archives inédites et de nombreux entretiens avec des acteurs de ces événements, Jacques KERGOAT s’est efforcé de montrer dans ce livre les incertitudes, les hésitations, les rêves et les passions des Français des années 1930. C’est une France provinciale et rurale, qui semble se réveiller d’un long sommeil tranquille et découvre avec stupeur les nouvelles contraintes de ce temps de crise. La jeunesse revendique une place ; les femmes travaillent, manifestent et font grève ; la seconde génération d’immigrés italiens et polonais s’intègre tant bien que mal dans une France composite, qui accueille alors les réfugiés espagnols. Les partis politiques et les syndicats vivent des clivages, des scissions ou des recentrages. Ainsi toute la société amorce une profonde mutation. De l’empire colonial aux nouvelles industries, de la musique au cinéma, tout exprime ce remue-ménage. Le Front populaire est l’instant privilégié de ces changements : signe de santé sociale, élan d’optimisme, volonté d’un mieux-être.

LE MONDE 1936 (Hors-série ; mai, juillet 2016 ; 100 p ; 8,50 € ; www.lemonde.fr/boutique)

La vie change / La menace Fasciste / Les photographes du Front populaire / 1936 France / 1936 international / 1936 culture.

Mai 1936, le gouvernement du Front populaire dirigé par Léon Blum s’engage dans une série de réformes (droits syndicaux, augmentation des salaires, congés payés). C’est le résultat de l’union entre les syndicats et les partis de gauche après la manifestation d’extrême droite du 6 février 1934. Ce moment particulier de l’histoire de notre pays, c’est aussi l’embellie du cinéma et du théâtre, dans un air de fête, avec des photographes qui croquent la vie qui change. Dans le même temps, la guerre éclate en Espagne, Hitler menace, le président américain Roosevelt brigue un nouveau mandat en défendant les acquis du New Deal, dans les colonies françaises on rêve d’indépendance.

Très dense, documenté, avec des articles critiques. De très belles photos de l’époque. L’aspect cuture est particulièrement développé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *